Jimbere

Kirundi French English
Football

Primus Ligue : Vital’O FC en tête à la fin de la phase aller

Six ans après son dernier sacre en Primus Ligue, Vital’O FC retrouve les couleurs avec un jeu séduisant après plusieurs saisons de désenchantement. De quoi nourrir l’espoir d’un titre à la fin de la saison pour les nombreux supporters du club le plus populaire de la capitale économique. Coup de projecteur sur ce parcours à mi-chemin avant l’entame de la phase retour qui débute janvier 2023.

Avec 32 points qui le place en haut du tableau au classement de la 1ère Division du Burundi, Vital’O réalise une première partie de saison convaincante. Le club n’a enregistré qu’une seule défaite en 15 matchs disputés face au leader Bumamuru FC lors de la 9ème journée (5-1).

Dans les 14 autres rencontres, il a fait 5 matchs nuls et s’est imposé à 9 reprises. La dernière en date est une victoire de taille face à son ennemi de longue date, Inter Star. Emmené par Paris Sahabo, Vital’oF.C a dû s’employer pour renverser le score en sa faveur (3-2) alors que le 14ème au classement avait pris les devants dès le début de la rencontre.

Bien que l’opposition entre ces 2 clubs phares soit suivie de près par beaucoup de Burundais, ces équipes historiques n’ont plus disputé les premières places durant les 5 dernières années. Le dernier titre remporté par un de ces géants remonte à 2016 pour Vital’o. Inter Star est devenu une équipe ordinaire qui joue pour le maintien en 1ère division : il a été relégué en seconde division à 3 reprises lors des 6 dernières saisons.

Vitalo FC, a-t-il les armes pour jouer le titre jusquau bout ?

Exæquo avec le leader Bumamuru FC au niveau des points, les mauves et blancs sont 2ème au classement, une position prometteuse à la course au titre. Leurs fervents supporteurs commencent à y croire. Hassan Mugenzi, l’un d’eux, considère son club comme un réel prétendant au titre : « Ça fait un moment qu’on n’a pas vu notre club se hisser en haut du tableau à mi-saison. Les grandes équipes ne meurent jamais donc on est obligé à penser au titre ». Sahabo Paris, entraineur de Vital’o ne le voit pas de cet angle : « Notre objectif à la fin de saison est de figurer parmi les 4 premiers, être champion cette même saison n’est pas dans nos plans. »

Avis partagé par Kibuga Ramadhan, journaliste sportive de la Radiotélévision National du Burundi et correspondant de la BBC qui ne voit pas Vital’o tenir le rythme jusqu’au bout : « L’équipe possède des chances de remporter le titre mais ces dernières sont minimes. »

Et d’expliquer : « Ce club mythique reste en dessous par rapport aux autres équipes qui ont remporté le titre ces dernières années », avant d’ajouter que malgré sa bonne entame, Vital’O FC est peu expérimentée en comparaison avec ses adversaires : « Seuls 13 ou 14 joueurs de son effectif sont capable de se mettre au niveau pour jouer le titre et sa formation parait trop jeune pour rivaliser avec les favoris. »

Bumamuru FC et Flambeau du Centre, favoris qui ne s’en cachent pas

Ce manque d’effectif expérimenté est dû à un projet que le club veut instaurer en partant sur des nouvelles bases. Mais pour Kibuga, cela traduit un manque de moyens financiers auquel font face beaucoup d’anciens grands club du Burundi : « Vital’0 a un problème criant de moyens, c’est qui lempêche dattirer de grands joueurs qui peuvent l’aider à remporter un titre rapidement. »

Les nouveaux « patrons » du football burundais ont choisi d’investir dans des équipes nouvellement créées dans leurs milieux d’origine alors qu’avant ils mettaient leurs moyens dans les grands clubs de Bujumbura.

Flambeau du Centre, champion sortant assume son statut de favoris dans cette saison en cours. Après son élimination aux portes des phases de groupe de la coupe de la confédération, les hommes entrainés par le serbe Momcilo Médic sont revenus à la charge (26 points avec 2 matchs en moins) et doivent désormais bien négocier leurs matchs en retard pour rattraper ou dépasser Bumamuru qui jusque-là reste invaincu.

Parmi d’autres favoris, figure le club de la province de Cibitoke, Bumamuru FC, leader avec 32 points et 14 matchs, toujours avec une envie de faire mieux que la saison dernière où il avait perdu le titre dans les dernières journées alors qu’il comptait 13 points d’avance sur ses poursuivants. L’entraineur de Bumamuru FC Vivien Bahati ne veut entendre autre chose que le titre. Momcilo Médic et Vivian Bahati ne sont pas les seuls à clamer haut et fort qu’ils convoitent le titre, Jimmy Ndayizeye double champion de la Primus Ligue avec Messager Ngozi et l’espagnol Samson Besora d’Aigle Noir ont déjà manifesté à maintes reprises qu’il faudra compter sur eux pour disputer le titre jusqu’ au bout , des outsiders prétendants au titre, prêts à créer la surprise.  La phase retour s’annonce palpitante…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top